Le guide de l'auto-stoppeur en Asie du Sud Est

Toutes mes astuces pour profiter au mieux de son expérience en auto-stop

24 mai 2019

l'auto-stop en Asie

Que contient ce guide ?

Cela fait maintenant 7 mois que je voyage en Asie du Sud Est et j’ai jusqu’à présent expérimenté l’auto-stop dans tous ces pays : Thaïlande, Myanmar, Laos, Vietnam. Je n’avais auparavant jamais essayé l’auto-stop, je ne savais donc pas du tout comment m’y prendre. Comme tout débutant j’ai alors fait des boulettes mais j’ai aussi trouvé pas mal d’astuces qui m’auraient bien aidé si on me les avait données avant que je ne me lance.

C’est pour cela que j’ai conçu ce guide, pour vous donner toutes les clefs en mains avant le grand saut. Dans ce guide je vous donnerais donc les « bons » et les « mauvais » comportements à adopter. Les erreurs à ne pas faire, ainsi que toutes mes astuces, découvertes à travers les différents pays que j’ai visité. Mais surtout, le plus important, comment s’amuser le plus possible!

A qui est destiné ce guide ?

A tous les voyageurs sans exception! Et même les futurs voyageurs qui préparent un prochain trip. En effet si vous n’avez jamais fait de stop auparavant et que vous prévoyez de tenter l’expérience, ce guide vous sera peut être plus utile qu’a un auto-stoppeur chevronné. Mais ne vous enfuyez pas les professionnels de l’auto-stop, car des astuces de ce guide vous serviront peut-être à l’avenir. Finalement, que vous soyez débutant et que vous cherchiez un guide pour avoir les bases en main, ou que vous soyez déjà un auto-stoppeur expérimenté qui cherche une réponse à une question précise, vous trouverez surement votre bonheur dans ce guide.

Si vous hésitez encore : 3 bonnes raisons de faire du stop

Economiser de l'argent

Si vous prenez des bus ou des taxis pour chacun de vos déplacements durant tout votre séjour dans le pays en question, cela peut vite vous revenir cher. Les prix des bus pour traverser la frontière par exemple, peuvent vite grimper. Pour aller de Chiang Mai en Thaïlande, jusqu'au Myanmar, j'ai traversé la moitié de la Thaïlande en auto-stop au lieu de prendre un bus. En dormant la plupart du temps chez des thaïlandais rencontrés sur la route, j'ai pu économiser pas mal d'argent. Là où vous ferez surement le plus d'économie, sera pour des voyages de courtes distances qui peuvent être faits en une journée. Vous n'aurez donc qu'à payer le repas du midi, sans avoir à payer ni le transport ni l'accommodation.

économiser de l'argent

Découvrir des endroits insolites

Si vous en avez marre des zones touristiques et que vous souhaitez sortir des sentiers battus, l'auto-stop est fait pour vous. Contrairement au bus où vous ne les voyez que par la fenêtre, vous allez devoir vous arrêter dans des coins perdus entre votre point de départ et d'arrivée. Vous aurez parfois droit à de très belles surprises venant de villes dont vous n'aviez jamais entendu le nom auparavant (dédicace aux villes de l'Est Thaïlande dont je suis tombé amoureux).
C'est aussi dans ces endroits que vous pourrez observer la vraie vie des locaux du pays dans lequel vous êtes. Ce qui fait très bien la transition avec la prochaine raison.

découvrir des endroits insolites

La meilleure expérience locale que tu puisses vivre

Pour finir nous arrivons à mon point préféré : la meilleure des expériences locales. Les locaux qui auront la gentillesse de s'arrêter pour toi, le font sachant qu'ils n'obtiendront pas d'argent de ta part. Ils le font donc pour apprendre à te connaître et passer un bon moment avec toi. Sans ce filtre de l'argent tu seras sur de faire des rencontres sincères, qui mèneront même peut être à des amitiés (regarder la photo du centre : amitié bourrée). Vous aurez même si vous avez de la chance la possibilité de dormir chez vos conducteurs ce qui vous garantira , une expérience locale à coups sûr!

la meilleure expérience locale

Les quatre questions magiques...

OÙ ?

Pour commencer, c'est une question importante, si vous attendez une voiture au milieu d'un champ je ne vous garantis pas que vous arriviez un jour à destination...
Donc où est le meilleur endroit où attendre pour être pris rapidement en stop?

Premièrement, éloignez vous du centre ville, en effet si vous attendez dans le centre mouvementé de la ville, les voitures auront beaucoup de mal à vous remarquer ou vous prendront simplement pour un passant. Mettez vous à la sortie de la ville, au niveau d'un grand axe routier dans la direction où vous voulez aller.

Deuxièmement, choisissez un axe routier le plus direct possible vers votre point final. Vous aurez plus de chance d'arriver rapidement à destination si il n'y a que quelques itinéraires empruntables mis à part celui que vous voulez prendre. Privilégiez donc les gros axes plutôt que les petites routes.

Troisièmement, et le plus important, trouvez un endroit découvert qui vous permet d'être remarqué de loin, mais sans être en danger non plus (n'attendez pas au milieu de l'autoroute pour faire simple). L'endroit que vous avez choisi doit pouvoir laisser de la place à la voiture qui veut s'arrêter, par exemple : une bande d'arrêt d'urgence. Pour finir, éloignez vous des virages quand vous attendez une voiture, elles n'auront pas le temps de vous voir et cela peut être dangereux.

où attendre en stop
J'attends sur un gros axe routier à la sortie de Chiang Mai
où attendre en stop
Ce camion est derrière moi ce qui laisse un espace sécurisé pour que la voiture s'arrête.

QUAND ?

La deuxième chose importante est de savoir trouver le meilleur moment pour commencer ses recherches.

Premièrement, cela paraît logique mais je vous conseille de commencer tôt le matin aux alentours de 8h. Vous allez me dire que ça coule de source, pas la peine de le préciser. Mais je vous l'indique quand même par ce que j'ai moi-même fait l' erreur beaucoup de fois de commencer ma journée de stop à midi. Tout ça parce que je ne pouvais m'extraire de mon lit.
Pourquoi est-ce une erreur? Car tout d'abord tôt le matin, la température est encore supportable, contrairement au début de l'après-midi, croyez-moi.
Ensuite vous ne savez jamais ce que peut vous réserver votre journée en auto-stop. Un conducteur peut par exemple décider de vous déposer au milieu de nulle part sur le chemin vers votre destination finale. Si cela arrive juste avant que le soleil ne tombe vous êtes plutôt mal barré (en connaissance de cause). En partant en début de journée vous aurez beaucoup plus de chances d'arriver à destination avant même que le soleil ne commence à se coucher.

Le Deuxième point concerne la météo, qui est une variante importante pour un auto-stoppeur. Donc déjà ne faites pas la même erreur que moi, si vous le pouvez privilégiez un mois de l'année sans canicule, sans se trouver dans les mois de moussons non plus. Pour faire le parallèle avec la mousson, je conseille, c'est ce que je fais pour ma part de prendre un jour de pause sur son trajet quand l'on voit qu'une journée avec beaucoup de pluie est annoncée. Vous ne tirerez à tenter le stop quand même que des affaire mouillées, vous avec, sans compter les risques que cela engendre sachant comment conduisent les asiatiques déjà sans tempête, alors avec... Vous n'aurez, de plus, surement pas la possibilité de monter à l'arrière des pick up qui constituent la majorité des voitures qui s'arrêtent généralement.

Pour finir, le troisième et dernier point, privilégiez l'attente dans des tranches d'horaires hors de celles des repas, pour avoir plus de chance.

La chaleur en auto-stop
Quand tu t'es levé trop tard et que tu attends pendant les heures les plus chaudes de la journée
Pas de voitures en auto-stop
Quand tu n'es pas dans les bonnes tranches horaires et qu'il n'y a personne...

AVEC QUOI ?

A vrai dire, vous pouvez faire de l'auto-stop avec rien de plus que votre sac à dos et votre pouce, mais je vais quand même vous donner quelques trucs qui pourront vous faciliter la tâche :

  • Une ardoise velleda : C'est pour moi l'objet le plus important quand je pars pour cette aventure. L'ardoise contrairement au traditionnel carton, vous permet de ne pas avoir à trouver à chaque nouvelle destination un nouveau support.
  • Un couvre chef : Toujours aussi important, pensez surtout à emmener avec vous quelque chose pour vous couvrir la tête. Sans ça, vous risquez une insolation dès les premiers jours. Pour ma part, je ne sortais jamais sans mon bandana.
  • De quoi manger et boire : Vous pouvez vous retrouver à devoir attendre pendant un long moment perdu dans la campagne loin de toute épicerie ou restaurant. Pensez au moins à toujours avoir une bouteille d'eau sur vous (et une petite banane ne fais jamais de mal).
  • Maps.me : Si vous n'utilisez pas encore cette appli mobile, il va falloir vous y mettre. Maps.me vous permet d'avoir les cartes hors ligne. C'est donc le parfait outil pour organiser votre itinéraire d'auto-stoppeur ou pour savoir si votre conducteur ne se détourne pas du chemin pour vous emmener dans son grenier.
  • Google traduction : Pour finir vous serez souvent pris par des personnes ne parlant qu'un petit peu ou absolument pas anglais. Pensez donc à téléchargez les langues que vous souhaitez traduire sur l'application pour y avoir accès hors ligne ce qui pourra vous permettre de vous faire comprendre et de ne pas atterrir à l'opposé de votre destination.
ardoise auto stop
Mon ardoise velleda : on a fait les 400 coups ensemble.
équipement auto-stoppeur
Mon bandana, ma banane, ma bouteille d'eau : mon kit de survie.
maps me auto-stop
Mon itinéraire plannifié sur Maps me.

COMMENT ?

La dernière et plus importante des questions : Comment faire de l'auto-stop? Pour y répondre, je vais diviser ce paragraphe en deux parties : "ce qu'il faut faire" et "ce qu'il ne faut pas faire" pour réussir à être pris rapidement en auto-stop.

CE QU'IL FAUT FAIRE :

  • Toujours avoir le sourire : Je commence par celui-ci car pour moi c'est sans aucun doute le point le plus important. En quoi un conducteur aurais envie de prendre un mec qui tire la gueule dans sa voiture. Même si vous attendez depuis des heures, gardez toujours un grand sourire, vous devez avoir mal aux zygomatiques à la fin de la journée. Sans sourire, je peux vous promettre que personne ne s'arrêtera pour vous.
  • Regarder le conducteur dans les yeux : C'est une petite astuce à moi, je ne saurais pas vous expliquer pourquoi mais déjà en regardant le conducteur passer, son regard à lui sera aussi naturellement attiré vers vous. Cela sera aussi une occasion de plus de lui montrer votre beau sourire.
  • Rester debout à un point fixe : Certaines personnes ne seront peut être pas d'accord avec moi privilégiant l'auto stop en marchant. Mais pour avoir testé les deux, j'ai remarqué que j'avais plus de résultats en restant à un point fixe. En marchant, le conducteur ne peut voir que votre sac à dos et pas votre visage. Il sera donc moins rassuré à l'idée de s'arrêter. Ensuite veillez à rester debout, comme pour le premier point, ça ne donne pas envie de s'arrêter quand on voit une loutre allongée sur le bord de la route.
  • Adopter le bon signe de main : Faîtes attention le signe pour l'auto-stop peut varier en fonction des pays et continents. Pour ma part en Asie, il est plus commun de faire des signes de mains de haut en bas à l'horizontal que d'utiliser le pouce.
  • Faire attention à sa tenue : Bon ça peut paraître logique mais il vaut mieux de pas porter de jupe trop courte ou de décolleté trop plongeant, pour ne pas qu'on vous prenne pour ce que vous n'êtes pas. Je tiens à vous prévenir de suite si vous y avez pensé aussi, j'ai déjà essayé de montrer un téton pour être pris plus rapidement, ça n'a pas marché.
  • Ecrire le nom de votre destination dans les deux langues sur votre ardoise : Ecrivez le nom de votre ville d'arrivée en anglais ainsi que dans la langue du pays dans lequel vous êtes, tout le monde pourra vous comprendre comme cela.
  • Regrouper ses affaires : Placer tous vos sacs et objets personnels près de vous au même endroit. Tout est rangé pour que vous puissiez tout attraper en une seconde et sauter à l'arrière de la voiture.

CE QU'IL NE FAUT PAS FAIRE :

  • Se plaindre ou s'énerver : Pensez bien avant de commettre une de ces 2 actions, que vous avez délibérément choisi de faire de l'auto-stop. Les gens n'ont donc aucune obligation de s'arrêter pour vous. Il ne sert à rien de s'énerver quand tout le monde vous regarde sur le bord de la route mais que personne ne s'arrête. Et même si on vous fait des feintes en freinant pour au final accélérer quand vous vous approchez de la voiture (oui ça m'est déjà arrivé haha). Pareil on ne se plaint pas si quelqu'un ne peut nous déposer qu'à la moitié de notre chemin. On le remercie et on est toujours reconnaissant.
  • Avoir un itinéraire trop stricte : Sachez modifier votre itinéraire quand il le faut. Certains conducteurs voudront vous emmener mais vers une ville différente de celle prévue. Si ça ne peux vous avancer que de quelques kilomètres, alors foncez! Et même si ce n'est pas votre direction, il peut vous arriver de bien vous entendre avec les conducteurs et de vouloir les suivre, vous êtes aussi là pour profiter!
  • Faire du stop en trop grand nombre : Si vous êtes un groupes de copains et que vous décidez de faire du stop ensemble, je vous conseille au-delà de deux ou trois grand maximum de vous diviser en groupes de deux. Vous aurez beaucoup plus de chance de trouver un véhicule.
  • Ne voir l'auto-stop que comme un moyen d'économiser de l'argent : Les personnes faisant l'effort de s'arrêter, le font aussi pour discuter avec vous et passer un bon moment. Par respect, il vaut mieux ne pas rester sur son téléphone la tête baissée sans adresser un seul mot du voyage. Vous êtes là aussi pour rencontrer des locaux, ouvrez vous, même si vous avez du mal à communiquer.

SECURITE

Vous le savez bien dès que l'on prononce le mot "auto-stop" lors d'une conversation, la première réflexion qui vient est sur le danger de l'auto-stop : "Il faut être fou pour monter dans la voiture d'un inconnu!". Alors le stop est-il si dangereux que cela et quelles sont les comportements à adopter pour limiter les risques?

Je tiens tout d'abord à dire que du point de vue de mon expérience personnelle, ayant pratiqué l'auto stop un peu partout en Asie du Sud Est depuis des mois, je ne me suis jamais senti en insécurité. Alors bien sur, il suffit d'une seule fois, mais le nombre d'incidents reste quand même minime si on le compare au nombre de voyageurs pratiquant l'auto-stop chaque jour. Mais comme nous sommes jamais à l'abri, il y a quand même des attitudes à avoir pour se protéger. Voyons ça ensemble :

  • Attacher sa ceinture : Si vous n'êtes pas dans la remorque d'un pick up, dans ce cas là vous ne pourrez pas y faire grand chose, attachez votre ceinture.
  • Vous n'avez pas confiance dans l'état du conducteur : Si vous n'êtes pas sur de la sobriété du conducteur ou qu'il ne vous inspire pas confiance, trouvez une excuse et refusez gentiment de monter dans le véhicule.
  • En moto : Veillez à porter un casque et à bien vous accrocher, votre sac sur le dos peut vous faire basculer en arrière.
  • De nuit : Je ne vous conseille pas de faire du stop de nuit, mais si vous n'avez pas le choix, portez un gilet jaune et une lampe pour vous faire voir.
  • Surveillez votre progression : Surveillez grâce à votre téléphone que le conducteur ne se détourne pas de votre destination sans raison apparente.
  • Placez vous en sécurité : Lorsque vous attendez une voiture, mettez vous à une endroit visible de loin. Evitez par exemple les sorties de virage.
  • Ne pas distraire le chauffeur : Avec des photos ou videos par exemple.

Le plus important : suivez votre instinct! Si vous n’avez pas confiance ou que vous ne le sentez pas, pas de souci passez votre tour et attendez le prochain véhicule. En Asie, les gens sont très aimables et bienveillants, ils seront souvent aux petits soins avec vous. Vous aurez l’impression d’être retourné chez votre grand-mère. Ne vous posez pas trop de questions, soyez respectueux et tout se passera comme sur des roulettes.

L'INCONVENIENT DE L'AUTO-STOP:

Le seul inconvénient que j’ai pu trouver : En tomber accro !!

Je vous mets quelques photos qui vous donneront envie aussi d’en tomber accro :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Partages
Partagez
Enregistrer5